>>In English< <
>>En Français< <

Congress against anti-Muslim racism

Download schedule for the congress in English: >>pdf< <

Islam all over the place – Muslims everywhere!

… said the title of the antiracist magazine ZAG in July 2010 focusing on anti-Muslim racism, picking up a topic much discussed in German civic society and on which the extreme right has taken a stand, too. People who are defined as Muslims based on visible characteristics are being equated with religious fundamentalists and terrorists. They are being associated with everything that the seemingly emancipated “western world” doesn’t want to relate to. It’s just that this isn’t criticism of a religion, but simply racism.

What about the left?

The left butts out, or, even worse: Participates in racist discourses. Be it consciously or unconsciously, many leftists also assume that the whole collective of people who are viewed as Muslims has anti-emancipative values and views. Again, this is not about criticism of religion, but about the construction of groups, which is alarmingly close to that of the racist majority society. This development culminates in the mingling of political arguments with cheapest “good-and-evil-constructions” and the definition of all Muslims as anti-Semites.

No comment …

Most of the time since the issue came up there has been speechlessness in the left. On issues like the prohibition of building mosques or the debate about wearing headscarfs leftist groups position themselves at particular occasions at the most. Also, they hardly participated in activities against public appearances of actual antifeminist, homophobic and anti-Semitic preachers.

Ready for action!

All mentioned facts show that it’s time to confront the issue of “anti-Muslim racism” in the left: The rise of racism in the majority society against people who are defined as Muslims, the unreflected reproduction of the corresponding discourses in the left and most of all the missing positions and the missing activism.
We, individiuals from antiracist and autonomous collectives in Hamburg, see the left with this issue in the dilemma of wanting to be active against racism on the one hand and being unable to show solidarity with people who are assumed to have anti-emancipative views on the other hand. The result is the inability to act against this kind of racism that is extremely common at the time.

Congress!

To solve this dilemma and at the same time to counteract anti-Muslim ressentiments and corresponding splitting phenomenons in the scene, we want to offer the opportunity to a comprehensive analysis and debate of all aspects on the topic with the “Congress against anti-Muslim racism” at the Rote Flora in Hamburg from 12th to 14th October 2012. Our central aim is to produce left positions on the topic, to get back a central element of politics of resistance: the ability to act!

congrès contre le racisme anti-islamique

L‘Islam en tous lieux – des Musulmans partout!

… voici le titre de l‘édition du journal antiraciste ZAG de juillet 2010 ayant pour thème central le racisme anti-islamique. Le journal traite ainsi d‘un sujet dont il est beaucoup question dans le centre bourgeois et sur lequel l‘extrême droite a un avis précis. Les personnes qui sont définies comme musulmanes sur la base de critères externes sont comparées à des fondamentalistes religieux/ses et à des terroristes. Ils sont associés à tout ce pour quoi le « monde occidental », apparemment émancipé, ne veut pas prendre la responsabilité. Ce n‘est cependant pas une critique religieuse qui se cache derrière, mais seulement un racisme pure et simple.

Et la gauche?

… elle ne s‘y mêle pas, ou pire: elle prend part aux discours racistes. Que ce soit de manière consciente ou inconsciente, beaucoup de personnes de gauche sous-entendent des idéaux collectifs anti-émancipateurs aux hommes et aux femmes qu‘ils prennent pour des musulmans/es. Ici non plus il n‘est pas question de critiquer la religion. Il en va de constructions de groupe qui ont des ressemblances alarmantes avec la communauté raciste majoritaire. Ce développement atteint son pic lorsque des arguments politiques sont mélangés avec les « constructions bon-méchant » les plus simples et que toutes les personnes apparemment musulmanes sont définies comme antisémites.

Aucun commentaire…

Mais depuis que ce thème est apparu on observe une stupéfaction relative dans la gauche. Les groupes de gauche se positionnent tout au plus au cas par cas face à des thèmes comme l‘interdiction de construction de mosquée ou le port du voile. Ils ne prennent de même pratiquement pas part à la résistance contre les apparitions publiques de prédicateurs bel et bien antiféministes, homophobes et antisémites.

Ready for action !

Tous les points dont nous venons de parler montrent qu’au sein de la gauche il est temps de se pencher sur le thème du « racisme anti-islamique » : la montée du racisme de la majorité de la population contre les personnes qui sont définies comme étant musulmanes, la reproduction non réfléchie de discours portants sur ce sujet dans la gauche et surtout le manque de positionnement et d’activisme.
Nous, des individus venant de contextes antiracistes et autonomes de Hambourg, trouvons que sur ce thème la gauche est en ce moment coincée dans un dilemme. D’un côté il y a la volonté d’être actif/ve contre le racisme, de l’autre l’incapacité de se solidariser avec des êtres humains à qui sont prêtées des attitudes anti-émancipatoires. Le résultat est l’inhabilité d’action constatée en rapport avec cette forme de racisme qui est extrêmement répandue en ce moment.

Un congrès !

Pour résoudre ce dilemme et en même temps agir contre les ressentiments antimusulmans et les clivages qui du coup ont apparu au sein du milieu, nous voulons offrir la possibilité d’avoir une discussion détaillée sur tous les aspects du thème au cours d’un « congrès contre le racisme antimusulman ». Le but central de ce congrès est d’élaborer des positions de gauche en rapport avec ce groupe de thèmes pour nous réapproprier un élément central d’une politique oppositionnelle: la capacité d’action !